rgpd

Protection des données : vérifier sa conformité au RGPD

Actualités

À partir du mois de mai prochain, les entreprises qui stockent des données provenant de leurs clients devront veiller à bien protéger ces informations, tout en vérifiant que leur manière de procéder soit en conformité au RGPD. En effet, les règles actuellement en vigueur concernant la protection des données vont être renouvelées, laissant place au Règlement Général sur la Protection des Données, mis en place dans le but d'offrir à chaque personne une meilleure sécurité de sa vie privée.

 

Un logiciel pour une meilleure conformité au RGPD

 

Afin de mieux collecter et traiter des données, les structures ont souvent recours à des applications, à partir desquelles il est possible d'inscrire des commentaires au sujet d'un client, ou encore d'un dossier. Ainsi, pour mieux protéger chaque personne concernée par ce type de traitement, des règles vont être appliquées à ces structures, qui devront être en mesure de justifier de leur conformité au RGPD.

 

Pour aider les structures à obtenir la garantie d'être en conformité au RGPD, un logiciel a été mis en place : il s'agit de RGPD Text-Control, qui offrira la possibilité à chacune d'entre elles de contrôler, sur les applications qu'elles utilisent, leurs zones de commentaires, afin de vérifier leur conformité au RGPD. En effet, si ces zones de commentaires ne sont pas interdites par le règlement, elles font cependant l'objet de règles à respecter, dans l’objectif de protéger au mieux les données des personnes concernées.

 

Ce logiciel permettra donc à chaque structure de vérifier sa conformité au RGPD en temps réel, notamment grâce à la vérification directe, dans les zones de commentaires, de caractères dits sensibles, tels que l'orientation sexuelle, les jugements de valeur, etc., interdits par le Règlement Général de Protection des Données. Le logiciel, chargé de vérifier la conformité au RGPD des commentaires, notifiera la structure utilisatrice du logiciel afin ensuite d'offrir la possibilité de corriger la zone concernée en cas de non-respect des règles du RGPD. Le logiciel peut même vous proposer d'autres expressions que celles utilisées, afin d'être en conformité au RGPD.

Quelles sanctions pour les structures qui ne sont pas en conformité au RGPD ?

Bientôt, les entreprises devront se soumettre au Règlement Général de Protection des Données, et veiller ainsi à mettre en place les mesures internes nécessaires afin de respecter les nouvelles règles. Les enseignes concernées par ces nouvelles mesures devront pouvoir, par la suite, prouver leur conformité au RGPD : en effet, les structures qui violent le RGPD prennent le risque de recevoir une amende administrative.

 

La non-conformité au RGPD sera évaluée en fonction de plusieurs critères, tels que sa gravité, ses conséquences, la manière dont les autorités concernées ont pris conscience de l'infraction, etc., des caractéristiques qui donneront lieu à une amende plus ou moins importante, pouvant aller jusqu'à plusieurs millions d'euros, ou bien, si la structure concernée est une entreprise multinationale, à 4% du chiffre d'affaires total de l'exercice précédent.


Ces sanctions ont pour but de prévenir les structures concernées par ce règlement, et de faire en sorte que chacune soit en conformité au RGPD, afin de garantir au mieux la protection des données de chacun.